Longchamp, nonchalamment

9Oct/19Off

Une expérience folle: sauter en parachute

La semaine dernière, j'ai réalisé un rêve de gosse à l'occasion d'un saut en chute libre à Castres. Je ne m'y étais encore jamais essayé, et je dois dire que j'ai été impressionné par l'intensité de cette journée. Pourtant, j'avais lu de nombreux retours d'expérience sur les forums pour me faire une idée, mais j'étais encore très loin de la réalité. une minute à peine. Ce qui est peu, évidemment. Mais l'expérience s'ouvre en réalité bien avant le saut en lui-même. Ca vient dès le lever, lorsqu'on sort du sommeil et qu'on se dit : « c'est aujourd'hui que je vais sauter dans le vide, et compter sur un morceau de tissu devra me maintenir en vie ». Et je peux vous dire que ça change la manière dont on regarde le monde ! La plus petite phrase prend une dimension nouvelle. Et certains détails sont clairement terrifiants. Dès notre arrivée, la secrétaire a demandé de signer une décharge précisant que nous ne les poursuivrions pas en justice si nous finissions notre vie à devoir manger avec une paille. Puis nous avons suivi le briefing pour nous décrire comment un morceau de tissu allait nous sauver d'une mort certaine. Après ça, les choses ont commencé à être extrêmement réelles. Après avoir enfilé notre équipement, nous sommes montés dans l'avion. Quoique parler d'antiquité serait sans doute un terme plus approprié. J'ai senti la tension monter d'un coup. On s'est pressés du mieux possible dans la cabine, on a décollé. A mesure que nous nous rapprochons du moment fatidique, je me fais l'effet d'un jeune soldat se apprêtant à être parachuté pour sa première mission en territoire hostile. Les autres candidats au saut en tandem paraissent aussi inquiets. Les plus expérimentés, qui vont sauter en solo plaisantent. Mais leurs voix semblent me parvenir de loin, même s'ils sont à moins d'un mètre. Subitement, un moniteur ouvre la porte et le ventre rentre dans la cabine : le premier tandem va sauter. Je croise le regard du candidat. Terrifié. Une seconde après, il a enfui par la porte de l'avion. Mon tour est venu. Je prends position, j'obéis aux règles, et me retrouve quelques secondes plus tard face au vide. La scène a quelque chose d'impossible : qu'est-ce que je fais ici, exactement ? Une seconde plus tard, je bascule dans le vide. C'est parti pour quelques secondes de volupté. De précieuses secondes impossible à relater tant c'est insolite A cette vitesse, l'air s'est changé en un fluide tangible. Puis le parachute s'ouvre, et le bruit assourdissant du vent laisse la place à un silence impressionnant. C'est la fin d'une expérience extraordinaire. Mais cette minute va me poursuivre un moment ! Si vous aussi, vous voulez ressentir les délices (et les frayeurs) de la chute libre, je vous mets en lien le site où j'ai déniché ce baptême de chute libre. Pour en savoir davantage, je vous recommande la lecture du site sur cette expérience de saut en parachute à Castres qui est très bien fait sur ce sujet.

Remplis sous: Non classé Commentaires
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour le moment

Aucun trackbacks pour l'instant